10/12/2013

Tissé Métisse



La bibliothèque sera présente sur le festival
de 18h à 19h,
 pour 1h de lecture et d'échanges
(avec la bibliothèque 1001 pages & l'association Un atelier pour la paix).

(Scène "Expression des Générations" - Galerie de Liaision). 



29/11/2013

Dernières acquisitions

Romans adultes :

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, de Romain Puértolas


Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.






Faillir être flingué, de Céline Minard


Western des origines, véritable épopée fondatrice, tantôt lyrique, dramatique ou burlesque, Faillir être flingué est d'abord une vibrante célébration des frontières mouvantes de l imaginaire.Un souffle parcourt l'espace inhospitalier des prairies vierges du Far-West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent.C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la plaine, une jeune Indienne dont tout le clan a été décimé, et qui, depuis, déploie ses talents de guérisseuse aussi bien au bénéfice des Blancs que des Indiens.Elle rencontrera les frères Brad et Jeff traversant les grands espaces avec leur vieille mère mourante dans un chariot brinquebalant tiré par deux bœufs opiniâtres ; Gifford qui manque de mourir de la variole et qu'elle sauve in extremis ; Elie poursuivi par Bird Boisverd dont il a dérobé la monture, Arcadia, la musicienne itinérante, qui s'est fait voler son archet par la bande de Quibble.

21/11/2013

Lancement du Prix des Lecteurs Nantais 2014 (romans) et du Prix One Shot 2014 (BD)

Samedi 23 novembre
à 14h


Il s'agira principalement d'une présentation du fonctionnement des prix BD et romans (pas de présentation en détail des ouvrages).
Tout ceci dans la bonne humeur,
autour d'un café ou d'un thé !




Les participants à cette rencontre pourront s'inscrire au prix qui les intéresse et emprunter un ouvrage le jour-même.

Si vous ne pouvez pas venir ce jour-là et que vous souhaitez participer à l'un des prix, merci de bien vouloir vous faire connaître*.

*Les inscriptions seront acceptées dans la limite des places disponibles.

Prix Mini-Bulles de la BD jeunesse (2014)

Participez au


                      9 - 12 ans

→    9 bandes dessinées à lire

→  une ou deux rencontres avec les lecteurs des autres bibliothèques participant au prix

→  un moment pour donner son avis et voter pour sa BD préférée






Les enfants ont eux
aussi le droit
à leur prix BD !
Les quatre bibliothèques
associatives
nantaises conventionnées
sont partenaires
d’un prix BD pour les
enfants de 9 à 12 ans.
Ces derniers s’engagent
à lire, de novembre à
mai, une sélection de
neuf bandes dessinées.

À l’issue de leurs lectures,
les enfants attribuent
une note. Le lauréat sera désigné par le vote de tous les lecteurs ayant lu au minimum six BD.

Une ou deux rencontres avec les jeunes lecteurs des autres bibliothèques seront organisées, afin que chacun puisse échanger sur la sélection.

Les bandes dessinées sont dès à présent disponible
s à la bibliothèque Emilienne Leroux.
Il ne reste plus qu’à s’inscrire !

Boule à zéro T.1 : Petit coeur chômeur











Zita, surnommée Boule à zéro par son entourage de l'hôpital La Gauffre, est atteinte de leucémie. Elle décide d'organiser une grande fête pour ses 13 ans, en espérant que sa mère viendra lui rendre visite pour l'occasion.


Hilda et la parade des oiseaux











Hilda vit désormais avec sa mère dans la petite ville de Trolberg où, comme chaque année, se prépare la très attendue Parade des Oiseaux. Ce superbe cortège censé porter chance à la ville, a lieu à la tombée de la nuit et voit les habitants descendre dans les rues costumés en oiseaux. Malheureusement pour Hilda, il lui faut encore attendre quelques heures avant que la fête ne commence. Alors, à défaut de montagnes, elle décide partir explorer son quartier. Le déménagement a été difficile pour Hilda qui a du mal à se faire de nouveaux amis - surtout lorsqu'elle surprend ses camarades de classe en train de jeter des pierres aux oiseaux. Horrifiée, elle se précipite au secours d'un corbeau qu'ils ont blessé et le ramène chez elle afin de le soigner. Elle ne va cependant pas tarder à s'apercevoir qu'il ne s'agit pas de n'importe quel oiseau



Le monde de Milo T.1











Milo, un jeune garçon solitaire vivant dans un petit village de montagne, découvre un jour un poisson d'or. Après plusieurs rencontres tout aussi incroyables, il comprend qu'un monde fantastique existe sur l'autre rive du lac, et qu'une bataille entre le bien et le mal s'y déroule.

Miss Annie











Récit par Miss Annie de son quotidien de chat et de ses rencontres autour de la maison de ses maîtres.


Mon copain secret











Manon n'a pas de prince charmant mais un nouveau copain secret. L'éléphant qui se cache dans le placard la protège quand on l'ennuie ou qu'elle se fait gronder par l'instituteur.


Pandala T.1 : Dofus










 
Quittant l'île de Pandala, le jeune Pandhravan accompagné de Léopardo part pour un voyage étonnant à travers les mers, jusqu'à l'île de Moon. Au cours de ce périple les héros font la connaissance d'un mystérieux petit félin de la classe des Ecaflips, ainsi que des rencontres beaucoup moins accueillantes. Une bande dessinée sans dialogues.

Planète Nabiroo











Kolop est une planète surpeuplée. Ses habitants sont littéralement submergés par leurs déchets et ne savent plus quoi en faire. Ils décident alors de les déverser sur Nabiroo, une petite planète voisine dont l'atmosphère saturée en gaz toxiques empêche la formation de toute vie. Ou du moins, c'est ce que tout le monde croit...


Sorcières Sorcières T.1 : Le mystère du jeteur de sorts











La sorcière Harmonie tente de démasquer la personne qui a jeté un mauvais sort à trois autres petites sorcières qu'elle avait, pour rire, menacées de transformer en citrouilles.


Walhalla T.1 : Terre d'écueils











Les habitants de la petite île de Rvahr reçoivent un funeste présage : l'éruption prochaine du volcan va anéantir l'île et leur offrir un aller simple pour le Walhalla, le paradis des Vikings. Seul le sage Dahmar est persuadé que le Walhalla est une terre réelle. Il part à sa recherche en compagnie de deux guerriers : l'agité Rudolf et le calme Brömur.

19/11/2013

Lire et écrire : Balade et animations / Mercredi 20 novembre de 14h30 à 17h

Droit à l’éducation

La lecture et l'écriture font partie du quotidien.
En France où la scolarité est obligatoire, on pense souvent que tout le monde écrit et lit avec facilité, hors au cours de sa vie, chacun peut s’éloigner de la pratique de la lecture et de l’écriture.



L’éducation est un droit, pour les enfants comme pour les adultes, parlons-en,
le mercredi 20 novembre
de 14h30 à 19h00

Ensemble, découvrons ou redécouvrons :
•le plaisir de lire
•la liberté de créer avec des mots
•la dégustation qui suit la littérature culinaire
•le partage d’idées autour d’un débat

Une déambulation vous conduira à la découverte des différents ateliers à partir de la place des Dervallières.
Sur le chemin, vous pourriez trouver un livre voyageur, adoptez-le.

Déroulement de l’après-midi

14h30 - 17h00 :
Atelier calligraphie et pyrographie à l’ABD
Atelier d’écriture du Dernier Spectateur sur la place des Dervallières.
Séance d’écoute adultes-enfants autour du conte à la bibliothèque Emilienne Leroux.
15h - 17h00 :
Gourmandises d’automne : atelier culinaire à la Maison de Quartier.
17h00-19h00 : Débat : le droit à l’éducation, pour moi c’est quoi ?
Débat ouvert aux adultes et aux enfants.



Faites le chemin de la place des Dervallières à la Maison de quartier, sur la route vous profiterez de lectures publiques proposées par l’Amicale laïque des Dervallières.

Des ballons rouges vous signaleront la présence d’une animation.
Guettez également les personnes portant des foulards rouges, elles seront là pour vous renseigner et vous accompagner.



16/11/2013

Prix One Shot 2014

Prix One shot
"one shot" : 1 histoire en 1 volume.

Règlement :
Le lauréat est désigné par le vote de tous les lecteurs ayant lu au minimum 5 des 9 BD.

Chaque lecteur utilise le même barème de notation.
Le lecteur attribue une note de 9 à 1 étant entendu que :
- 9 correspond à la BD préférée
- Le nombre de points attribués ne doit pas excéder 45
- Il n’y a pas d’ex æquo ni de demi point.

Nous nous retrouverons fin mai/début juin pour échanger nos impressions sir les bandes dessinées du prix.

votes à remettre pour le 25 juin au plus tard


Amorostasia
Sentimental

Tomber amoureux nuit gravement à la santé ! Comme si les relations amoureuses n’étaient pas assez compliquées, une nouvelle épidémie est apparue : l’Amorostasie. Vieux couples comme jeunes tourtereaux, si vous êtes amoureux vous êtes immédiatement plongés dans un état catatonique…

BONIN Cyril (scénario et dessin)

Né en 1969 suit les cours des Beaux-Arts de Mâcon, puis les Arts décoratifs à Strasbourg où il obtient un DESS en images de synthèse, travaille dans une petite maison de production vidéo, tout en réalisant des illustrations.
De 1999 à 2004 « Fog » scénarios de Reiner (8 volumes Casterman) ; Tome 1 de la série "Quintett" (Dupuis) scénario de Frank Giroud ; « Chambre obscure » (2 tomes Dargaud) ; « la Belle image » et « L’Homme qui n’existait pas » en 2013 (Futuropolis)…
Son site (cliquez)
Son blog (cliquez)



Deadline
Western

Camp d’Anderson, Georgie, août 1864. Dans cette gigantesque prison à ciel ouvert, alors que la guerre de Sécession fait rage, le monde se divise en deux catégories : les geôliers sudistes et les captifs nordistes. Entre les deux, la deadline. Le prisonnier qui franchit cette ligne gagne un aller simple pour l’enfer. Parmi eux, un soldat noir au calme insolent, le regard fier, intrigue le jeune confédéré Louis Paugham, affecté à la surveillance du camp…

BOLLEE Laurent-Frédéric (scénario)

Né en 1967 est journaliste et auteur de BD. Il entre à la Rédaction de France 2 puis dans différents médias audiovisuels à partir de 1999 et signe son premier contrat de scénariste de BD à 21 ans et a déjà publié près de quarante albums pour les plus grandes maisons d’éditions européennes
Série « Apocalypse Mania » (Dargaud,),  « L’Ultime Chimère » (Glénat) ou « AD Grand-Rivière » (Casterman), « Un long Destin de Sang » (12Bis) et surtout le roman graphique « Terra Australis » 2013 (Glénat) oeuvre majeure de 500 pages relatant la naissance de l'Australie et célébrée par la critique…

ROSSI Christian (dessin)
Né en 1954 suit les cours de l’École Estienne, à Paris, et obtient un BTS d’expression visuelle en 1976. Il effectue ses débuts dans la BD en 1979 après avoir été dessinateur de croquis préparatoires dans la pub. Ses premières planches sortent dans des magazines et ses dessins de presse dans Le Nouvel Observateur, Le Point, L’Écho des savanes. Il illustre la rubrique faits divers du quotidien France Soir.

« Les Errances de Julius Antoine » , « Tiresias » avec Serge Le Tendre, « Jordan » avec Pierre Makyo  et autres scénaristes comme Denis Lapière, Philippe Bonifay, Jean Giraud (« Jim Cutlass »). Il travaille sur «  W.E.S.T. », et l’adaptation de « La Compagnie des glaces » de G.-J. Arnaud…



La Tectonique des plaques
Humour

Cuites, dérapages et autres séismes dans sa vie de mère célibataire... À 35 ans, Margaux Motin raconte les récents bouleversements qui ont secoué son existence. En magnitude 10 sur l'échelle de Richter, sa nouvelle histoire d'amour avec son meilleur pote, pour qui elle change radicalement de vie. Et comme toute nana post-trentenaire qui prend des décisions rapides, le retour de flammes sera brutal.

MOTIN Margaux (scénario et dessin)

Après un baccalauréat L option arts plastiques, elle fait un BTS Communication visuelle à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art. Elle devient illustratrice de presse d’édition ou de publicité. En mars 2008 elle ouvre son blog qui la fait connaître du grand public.
« J'aurais adoré être ethnologue » (Marabout 2009),   «  La théorie de la contorsion » (Marabout), « Very Bad Twinz » (Fluide glacial 2011)…

Son blog



Ma révérence 
Politique

Vincent, trentenaire, un poil dépressif, estime que la société lui doit quelques dommages et intérêts, au titre de préjudice moral. Et comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, il s'improvise braqueur de fourgon. Son plan est malin, sa cause noble et l'amour au bout du braco. Mais en choisissant pour complice le déconcertant Gaby Rocket, Vincent n'a-t-il pas vu trop grand ?

LUPANO Wilfrid (scénario)
Né en 1971. C'est la pratique du jeu de rôle en tant que maître de jeu qu'il a acquis des compétences en matière d'imaginaire et de narration. Il puise son inspiration dans les bars (puisqu'il tient maintenant Le Filochard à Toulouse) et autres lieux de vie nocturne.
« Alim le tanneur » (dessin Augustin), « L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu » (Desin Salomone), « Little Big Joe » (Dessin Fred Campoy), « Le Singe de Hartlepool » (dessin Moreau) chez Delcourt...
Son blog

RODGUEN (dessin)

De son vrai nom Rodolphe Guenoden


Sang noir, la catastrophe de Courrières
Chronique sociale

S’appuyant sur les témoignages et les journaux de l’époque, cet album raconte le terrible drame qui survient en 1906, dans la mine de Courrières. Une catastrophe industrielle et humaine qui engendra des luttes et grèves retentissantes mais des acquis sociaux tout relatifs.


LOYER Jean-Luc (scénario et dessin)

est né en 1964. Diplômé de l'École des Beaux-Arts de Douai et de l'École des Beaux-Arts d'Angoulême. Il travaille d’abord dans le dessin animé, puis la BD. Il devient  rédacteur en chef du fanzine l'Original.
«  Les Mangeurs de Cailloux » (Delcourt), est sélectionné au festival d'Angoulême en 1998 (catégorie Coup de Cœur),  la série « Victor » , « Madame La Lune » (dessin de Nathalie Ferlut), « Le Parc fantastique » (dessins de Muriel Sevestre) « Noir Métal : au cœur de Métaleurop » (dessins Xavier Bétaucourt) aux éditions delcourt.
Son blog



Simon Radius Psycho investigateur
Fantastique/Polar

Quand il manque des pièces au puzzle d’une enquête policière, il existe un étrange analyste qui possède la mystérieuse capacité de les retrouver. Examinant les témoins les plus improbables, Simon Radius pénètre la nébuleuse de leurs souvenirs enfouis… Mais le Psycho Investigateur auto-proclamé pourra-t-il compléter son propre puzzle, le plus impensable de tous ?

COURBIER Erwan (scénario)
vit à Lyon. Il a commencé à raconter des histoires en inventant des jeux de rôle avant de se lancer dans le scénario de Simon Radius.

DAHAN Benoit (dessin)
scénariste, dessinateur et coloriste, vit à Paris. Après des études d'Arts Graphiques à l’ESAG, il se lance dans l’illustration de presse (Le Monde, Libération, Le Point, Science et vie junior...) et de livres jeunesse. Simon Radius est son premier album de bande dessinée qu'il réalise avec son ami Erwan Courbier.



Stevenson, le pirate intérieur
Aventure/Biographie

Doté d'une faible constitution, Robert Louis Stevenson, né en 1850, passa une partie de son enfance alité, en proie à une succession de maladies pulmonaires dont il eut à pâtir tout au long de son existence. Très tôt attiré par la littérature, il poursuivit néanmoins des études d'ingénieur puis d'avocat, selon le désir de son père, avant de décider de rompre avec toute idée de carrière dans ces domaines. Grand voyageur, il commença à publier de bonne heure. Profondément original et anticonformiste, il connut succès critiques et commerciaux qui firent de lui un écrivain reconnu de son vivant. L'aventure et le fantastique habitent cette oeuvre dont les titres les plus connus sont sans doute "L'Étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde", "Le Maître de Ballantrae" ou encore "L'île au trésor". Installé à partir de 1890 à Vailima, dans les îles Samoa, en compagnie de sa femme Fanny, il y passe la fin de sa vie, jusqu'à la crise d'apoplexie qui l'emporta à l'âge de 44 ans.

RODOLPHE (scénariste)
Né en 1948 il a enseigné la littérature puis exercé les métiers de libraire, d'écrivain et de journaliste. En 1975 il se lance dans l'écriture de scénarios de BD. En 1976, il écrit des histoires pour les magazines  (Pilote, A Suivre, Métal hurlant…) illustrés de jeunes dessinateurs. En 1975, il dirige le magazine de luxe "Imagine". 1980 « Commissaire Raffini »  (avec Ferrandez) (éd. Humanoïdes Associés), 1981 « Les Ecluses du ciel » (avec M. Rouge), en 1984 « Cliff Burton », puis « Le Blaireau »,  « Melmoth », « L’Autre monde », «Trent », « Mary la Noire », « Kenya », « La Voix des Anges », « Gothic », « Les Abîmes du Temps ». On lui doit les reprises de « Comanche », le scénario du  "Cycle de Taï-Dor" avec Le Tendre et le diptyque « Mister George », dans la collection "Signé" du Lombard. Il est l’auteur de plus de 70 one-shot.

FOLLET René (Dessinateur)
est né à Bruxelles en 1931. Adolescent il réalise des chromos illustrant le roman de Stevenson « L'Ile au Trésor ». Il collabore aux journaux Spirou et Tintin et aux Editions du Lombard.
En 1967  il dessine « S.O.S. Bagarreur » (scénario Tillieux), en 1970 « Les Zingari » (scénario Delporte), « Yvan Zourine » (scénario J. Stoquart). Dans les années 1980, pour Spirou, il reprend, avec Stoquart et Duchâteau, la série « Jean Valhardi ». Avec les Editions Lefrancq il illustre les « Bob Morane ». René Follet illustre en priorité des supports publicitaires, des ouvrages documentaires et des romans. En BD , il réalise en 2002 « Terreur », un diptyque de la collection "Signé" du Lombard qui lui vaut  le Grand Prix du Dessin en septembre 2003.


Temudjin
Esotérique/Historique

Le chaman Ozbeg l’a vu pendant sa transe, l’enfant à naître sera exceptionnel.
Tous les signes sont là : un caillot au creux du poing, un troisième oeil, la protection et le soutien des esprits. Il accomplira de grandes choses, mènera ses hommes à la victoire… S’il peut réunir à nouveau les clans mongols déchirés par des luttes intestines, son nom est tout trouvé : il sera un nouveau Temudjin, prénom chargé d’histoire et d’espoir. Sa destinée sera similaire à celle de Gengis Khan, qui porta le même prénom il y a de cela bien des générations. Fruit de l’union d’une mortelle avec un esprit de la forêt, il sera un nouveau khan, un des plus grands. Quand l’histoire rejoint l’Histoire, elle sublime la quête initiatique d’un jeune homme se débattant entre destin et libre arbitre… Tous les Temudjin deviennent-ils vraiment des khan ?

OZANAM Antoine (scénario)

Né à Rouen en 1970. Après des études de communications visuelles il rejoint Bruxelles puis Lille pour créer des affiches pour le cinéma, des clips musicaux, des cédéroms puis des sites internets. Dès 2004, il décide de se consacrer uniquement au scénario. La même année il rencontre Bandini, Tentacle Eye, Lelis, Rica et Guillaume Singelin, auteurs avec lesquels il collabore.
« Hôtel noir » (Paquet 1999 avec Lachard), «Face contre ciel » (KSTR  avec Bandini), « King David » (KSTR avec Singelin), « Les Ames sèches » (KSTR avec Pagliari, « Klaw » (Lombard avec Jurion)……

CARRION Antoine (dessin)
également connu sous le pseudonyme Tentacle Eye, est orfèvre de la palette graphique, il travaille régulièrement avec Antoine Ozanam « Le Chant des Sabres »,  « L’Amourir » (Casterman), « L’Ombre Blanche » (Soleil). Il évolue en parallèle dans l’industrie du jeu vidéo, et rapproche ses deux passions avec l’adaptation de « No Pasaran » le Jeu du célèbre roman éponyme.


Tyler Cross
Policier

Tyler Cross vient de braquer 17 kilos d'héroïne pure appartenant à la Mafia. Il a 20 dollars en poche, un fusil à pompe, un Colt à la ceinture, et il est à pied, seul, au fin fond du Texas. Direction Black Rock, un bled paumé sous la coupe d'un magnat du pétrole et de ses fils. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les péquenauds de Black Rock se souviendront longtemps du passage du gangster dans leur ville !

NURY Fabien (scénario)
 Né en 1976, demarre sa carrière comme concepteur-rédacteur et responsable de création dans la publicité.
«  W.E.S.T » (2003 avec Dorison pour le scénario et Rossi au dessin), « Je suis Légion » (2004 à 2007 avec John Cassaday), « Les Chroniques de Légion » (2011), « Il était une fois en France » (depuis 2007, dessin Sylvain- Prix de la meilleure série Festival de la BD d'Angoulême), « Le Maître de Benson Gate » (Dargaud),  « L'Or et le Sang » (12Bis),  « Silas Corey » (glénat) « La Mort de Staline » (Dargaud), « Atar-Gull ou le destin d'un esclave modèle» (avec Brüno - Prix Bulles de Cristal 2013 en catégorie 15-18 ans).

BRÜNO (dessin)

est né en 1975 en Allemagne. Il passe un an à l'école Estienne à Paris, puis déménage à Rennes, où il obtient une maîtrise d'arts plastiques. En 1996, premières parutions aux éditions La Chose (Le Guide Crânien, Vitr le Mo...).
« Nemo » (1998 Treize Étrange), « Inner City Blues » (Vents d'Ouest),  « Les Aventures de Michel Swing » (2003 à 2006 feuilleton improvisé à 4 mains avec Pascal Jousselin), « Biotope » et « Commando colonial » (2007 avec Appollo)...







13/11/2013

Prix des Lecteurs Nantais 2014


Prix des Lecteurs Nantais


Règlement :
Le lauréat est désigné par le vote de tous les lecteurs ayant lu au minimum 3 des 10 romans.

Chaque lecteur utilise le même barème de notation.
Le lecteur attribue une note de 10 à 1 étant entendu que :
- 10 correspond au roman préféré
- Le nombre de points attribués ne doit pas excéder 55
- Il n’y a pas d’ex æquo ni de demi point.
Au moment de la comptabilisation finale des votes, le nombre de fois où chaque livre a été lu sera pris en compte.

Nous nous retrouverons fin mai/début juin pour échanger sur nos impressions de lecture.

les votes sont à remettre le 11 juin au plus tard

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


Un Blanc
de Mika BIERMANN - Editions Anacharsis

L’expédition scientifique de l’Astrofant dans les contrées antarctiques était de calibre standard, avec au programme un petit supplément ludique : envoyer dans le ciel de minuit le 31 décembre 2000 un feu d’artifice depuis le pôle Sud pour célébrer l’avènement du nouveau millénaire. Du gâteau. Prétendre que tout a dérapé sur les pentes d’un iceberg quelconque serait trop facile – et très en-deçà de la vérité. Mika Biermann est parvenu à retracer la chronique de cette nef des dingues dans un récit polyphonique parfaitement givré qui inaugure d’éblouissante manière le roman d’aventures du XXI e siècle.

L’auteur
Après des études à l’université des beaux-arts de Berlin, Mika Biermann s’installe à Marseille où il apprend le français. Il explore successivement la peinture – qu’il abandonne en 1990 –, la photo, le dessin et l’écriture. Aujourd’hui, il est conférencier aux musées de la ville de Marseille dans des domaines aussi variés que la mythologie de l’ouest dans l’art américain, Van Gogh-Monticelli, Bernard Buffet… son troisième roman...


La Lettre à Helga
de Bergsveinn BIRGISSON traduit de l’islandais par Catherine Eyjolfsson 

« Mon neveu Marteinn est venu me chercher à la maison de retraite. Je vais passer le plus clair de l’été dans une chambre avec vue plongeante sur la ferme que vous habitiez jadis, Hallgrímur et toi. » Ainsi commence la réponse – combien tardive – de Bjarni Gíslason de Kolkustadir à sa chère Helga, la seule femme qu’il aima, aussi brièvement qu’ardemment, d’un amour impossible. Et c’est tout un monde qui se ravive : entre son élevage de moutons, les pêches solitaires, et sa charge de contrôleur du fourrage, on découvre l’âpre existence qui fut la sienne tout au long d’un monologue saisissant de vigueur. Car Bjarni Gíslason de Kolkustadir est un homme simple, taillé dans la lave, pétri de poésie et d'attention émerveillée à la nature sauvage. Ce beau et puissant roman se lit d’une traite, tant on est troublé par l’étrange confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais, d’un homme qui s’est lui-même spolié de l’amour de sa vie.

L’auteur
Bergsveinn Birgisson est né en 1971. Titulaire d’un doctorat en littérature médiévale scandinave, il porte la mémoire des histoires que lui racontait son grand-père, lui-même fermier et pêcheur dans le nord-ouest de l’Islande. La Lettre à Helga a connu un immense succès dans les pays scandinaves et en Allemagne.


Un long moment de silence
de Paul COLIZE

1927, Stanislas et son frère Wladyslaw, terminent leurs études de pharmacie à l’université de Lwów 1950, New-York, Nathan Katz, émigré juif à Brooklyn, est approché par un survivant des camps qui a fait fortune dans l'industrie pétrolière. Il veut poursuivre clandestinement la traque des criminels de guerre nazis. 1954, Le Caire, vingt et une personnes trouvent la mort dans une attaque sanglante à l'aéroport. Les différentes polices qui se penchent sur l'affaire ne trouvent rien. Ni mobile ni indice. 2012, Paris, le fils d'une des victimes présente le livre qu'il a écrit pour rendre hommage à son père, après une longue recherche qui a duré vingt ans. La parution de ce livre amènera un témoignage inattendu : un indice solide va amener cet écrivain à revenir sur sa quête et bouleverser sa vie.


L’auteur 
Paul Colize vit à Waterloo en Belgique. Son premier roman Back up  sorti en folio a figuré dans la sélection du « Goncourt » belge, le prix Rossel en 2012.


Le Peintre d’éventail
de Hubert HADAD 

C’est au fin fond de la contrée d’Atôra, au nord-est de l’île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Attenant à l’auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s’attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d’éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki. Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d’autres bouleversements… Avec le Peintre d’éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d’initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

L’auteur
Auteur d’une œuvre immense, portée par une attention de tous les instants aux ressources prodigieuses de l’imaginaire, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d’intellectuel, d’artiste et d’homme libre. « Le Peintre d’éventail » a obtenu le Prix Louis Guilloux ;et le Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de son œuvre.


Guillaume et Nathalie
de Yanick LAHENS 

Guillaume est sociologue, Nathalie architecte. Ils se rencontrent à la veille du séisme qui a ravagé Haïti en janvier 2012, autour d’un projet d’un centre polyvalent dans les environs de Port-au-Prince. Entre l’homme de cinquante ans revenu de ses utopies, dont toute la vie s’est jouée dans son île, et la jeune femme au sombre passé qui vient de vivre de longues années en France, l’attirance est immédiate. Représentants tous deux de la classe moyenne noire, ils tentent d’endiguer la misère qui les encercle, subissant eux aussi les préjugés racistes de la bonne société haïtienne et la corruption des élites. Nul misérabilisme pourtant dans ce récit, nul catastrophisme non plus, sinon la conscience diffuse de la menace qui plane sur Haïti en ce mois de décembre 2009. Avec ce roman pétri de tendresse pour son pays, Yanick Lahens acte la victoire de la vie et de l’écriture sur le malheur.

L’auteur 
Yanick Lahens vit en Haïti. Dans ses romans, comme dans ses nouvelles et ses essais, notamment Failles, elle brosse avec lucidité et sans complaisance la réalité de son île. Lauréate du prix RFO 2009 pour La couleur de l’aube, elle occupe sur la scène littéraire haïtienne une position très singulière par son indépendance d’esprit et sa liberté de ton.


Des larmes sous la pluie
de Rosa MONTERO traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse

États Unis de la Terre 2119, les réplicants meurent dans des crises de folie meurtrière tandis qu’une main anonyme corrige les Archives Centrales de la Terre pour réécrire l’histoire de l’humanité et la rendre manipulable. Bruna Husky, une réplicante guerrière, seule et inadaptée, décide de comprendre ce qui se passe et mène une enquête à la fois sur les meurtres et sur elle-même, sur le mémoriste qui a créé les souvenirs qu’elle porte en elle et qui la rapprochent des humains. Aux prises avec le compte à rebours de sa mort programmée, elle n’a d’alliés que marginaux ou aliens, les seuls encore capables de raison et de tendresse dans ce tourbillon répressif de vertige paranoïaque.  Rosa Montero choisit un avenir lointain pour nous parler de ce qui fait notre humanité, notre mémoire et notre identité, la certitude de notre mort et de celle de ceux que nous aimons. Ses personnages sont des survivants qui s’accrochent à la morale politique, à l’éthique individuelle, à l’amitié et à l’amour. Elle construit pour nous un futur cohérent, une intrigue vertigineuse et prenante pour nous parler de notre mort et de l’usage que nous faisons du temps qui nous est imparti. Elle écrit avec passion et humour, les outils essentiels pour comprendre le monde.


L’auteur
ROSA MONTERO est née à Madrid où elle vit. Après des études de journalisme et de psychologie, elle devient journaliste puis chroniqueuse à El País.


L’Ombre douce
de Hoai Huong NGUYEN 

1954, c’est la guerre d’Indochine, l’armée populaire vietnamienne attaque les troupes françaises sans relâche. À Hanoï, à l’hôpital Lanessan, Mai, une jeune Annamite, aide les équipes médicales en charge de remettre sur pieds les soldats français blessés. Yann, le jeune breton, a été atteint au thorax mais s’en sort... Pour elle, c’est bien un coup de foudre. La jeune femme va d’ailleurs faire preuve d’une imagination débordante pour empêcher qu’il soit renvoyé trop rapidement au front, allant même jusqu’à mentir au médecin sur son état de santé. L’énergie qu’elle déploie pour retarder son départ éveille l’attention et la curiosité du soldat qui, à son tour, tombe sous le charme. Ce bonheur fragile va être rapidement mis à mal. Le père de Mai, juge influent, pense l’avenir de sa fille auprès d’un autre qu’elle refuse évidemment d’épouser. Son entêtement la met au ban de sa propre famille, et elle est contrainte de quitter définitivement le domicile parental. Elle pense alors pouvoir vivre librement son amour. Soucieux de profiter de chaque minute passée ensemble, les deux amants se marient en hâte, la veille même du retour de Yann pour Diên Biên Phu. C’est la guerre qui sépare à présent le couple naissant. Mais, Mai va tenter désespérément de se battre, chaque jour un peu plus, pour secourir Yann et le faire sortir de ces limbes. Elle ira, pour cela, au bout de l’enfer… Les sentiments, aussi forts soient-ils, peuvent-ils survivre à tant d’épreuves ? Jusqu’à quel point se sacrifier ?

L’auteur
Huong Nguyen est née en 1976 en France de parents vietnamiens. Son nom signifie « Se souvenir Hoai du pays », référence au déracinement de sa famille. De langue maternelle vietnamienne, elle a appris le français en allant à l’école. Détentrice d’un doctorat de Lettres modernes portant sur « L’eau dans la poésie de Paul Claudel et celle de poètes chinois et japonais », elle a déjà publié deux recueils de poésie : Parfums et Déserts. Elle enseigne actuellement la Communication dans un IUT.


Cinq femmes chinoises
de Chantal PELLETIER 

Cinq vies de l’enfance à la maturité, cinq portraits de Chinoises d’aujourd’hui, qui s’extirpent des noirceurs d’une Chine secouée par les guerres, les famines, les atrocités pour accéder à une modernité clinquante et contemporaine. Suivant les destins croisés des héroïnes, Chantal Pelletier donne un aperçu de l’élan et du dynamisme qui sont en train de transformer la Chine en pays le plus riche du monde, et du prix fort que les individus ont à payer dans ce combat sans pitié. Sont évoqués avec réalisme des sujets rarement abordés à propos de la Chine contemporaine : l’accession des femmes à des postes à responsabilités, la sexualité et l’homosexualité, la dureté des rapports familiaux…

L’auteur
Chantal Pelletier est née à Lyon en 1949. Elle est l’auteur de nombreux romans policiers publiés dans la Série Noire aux éditions Gallimard ainsi que d’ouvrages pour la jeunesse.



La Silencieuse
de Ariane SCHREDER
 
C’est dans une grande maison isolée au bord d’un fleuve que Clara vient se réfugier après une rupture amoureuse. Là, elle passe ses journées dans l’atelier à sculpter d’aériennes silhouettes, des mobiles qui touchent terre. Au contact de la nature et des gens du village, la jeune artiste va s’ouvrir peu à peu, reprendre pied. Jusqu’à ce qu’une nouvelle perte menace cet équilibre fragile… Dans ce roman délicat, Ariane Schréder dépeint une femme discrète sur le chemin qui la mènera des mots du silence à ceux de la vie.

L’auteur
Ariane Schréder vit à Paris. Normalienne et agrégée de Lettres modernes, elle signe avec La silencieuse son premier roman.


Beso de la muerte
de Gilles Vincent 

Il le dit lui-même… au travers de ses romans, un seul sentiment l’intéresse, le sentiment amoureux et ses multiples déclinaisons : aimer, quitter, désaimer, découvrir, être quitté, retrouver, perdre, attendre, espérer… Dans Beso de la muerte, c’est la passion poussée jusqu’à la folie qui est ici mise en scène. Un soir qu'il rentre chez lui, plus imbibé que d'habitude, Thomas Roussel, commissaire à la PJ de Pau, ne sait pas que sa vie va lui péter à la gueule. Claire, sa jeune compagne, au final d'une soirée apocalyptique, lui balance ses quatre vérités, rassemble ses affaires et claque la porte. Départ sans retour. Dépression, alcool, nuits blanches et bitures à répétition. Jusqu'à ce qu'il rencontre Délia qui le sort de la mouise. Non contente de l'extirper de la bibine, la belle Délia lui offre ses bras, l'amour et tout le tralala... Quatre ans plus tard, jour du mariage. Thomas Roussel danse au milieu des flonflons… Le téléphone sonne. C'est Claire, qui appelle de Marseille, qui dit qu'on va la tuer, qui le supplie de venir la chercher, de la sortir de là… Le lendemain, des cheminots marseillais découvrent le cadavre calciné d'une jeune femme. Roussel prend sa bagnole et fonce, tandis qu’à Marseille, la commissaire Aïcha Sadia prend l'affaire en main.

L’auteur
Gilles VINCENT est né à Issy-les-Moulineaux le 11 septembre 1958. À 20 ans, il abandonne ses études pour une carrière de commercial. Puis il rejoint le sud, Marseille tout d’abord puis les environs de Pau où il vit depuis quelques années, tout entier consacré à « l’aventure des mots » : ateliers, classes, conférences et romans. Il a publié 7 romans dont Djebel, un polar dont Isabelle Adjani a acheté les droits cinématographiques. Il a reçu le Prix Marseillais du Polar 2010 pour son roman Sad Sunday.